Jour 6 – 21 Mars

Photo faite en Avril 2018, déjà la pelouse était interdite, aujourd’hui c’est tout l’extérieur qui l’est.

Tristesse et décadence

Déchéance, chute du système

Qu’a t on fait pour en arriver là ?

On a inventé le profit

Hier je suis sorti, pour aller travailler et j’ai ramené quelques jonquilles

Qui poussent libres et insouciantes, vous les verrez demain

Jour 5 – 20 Mars

5 ième jour de confinement, le soleil est encore plus ou moins au rendez vous. Les « Tulipes » vont toujours bien, finalement elles tiennent le choc; et nous aussi.

Ça me rappelle une période de ma vie où je barrais les jours sur un calendrier.. la différence était que je connaissais l’échéance vers la liberté, vers le retour à la vie « civile ». Et je ne peux m’empêcher de penser à une phrase qui m’a souvent aidée dans les moments particuliers.

C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière.

Edmond Rostand

Jour 3 – 18 Mars

Aujourd’hui encore tout va bien, le soleil brille

J’ai ressorti une photo prémonitoire, sans doute. J’aime ce noir et blanc.

Les tulipes sont toujours belles , j’en donnerai des nouvelles demain.

Le confinement peut avoir du bon; j’ai pris le temps de rattraper du retard dans différentes choses et projets, une crainte cependant : la Liberté de pouvoir choisir de faire ou de ne pas faire.

Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom …

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom …

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard (extrait)

Jour 1 – 16 Mars

Je commence cette chronique que j’espère courte. Elle fait partie de la catégorie « Confinement ».

Chaque jour, j’y posterai une photo faite la veille de la publication, en effet le temps de développer me prendra 24h. Cette photo sera faites chez moi dans mon environnement proche. J’espère que cette chronique aura une fin que je pourrai annoncer …

Aujourd’hui c’est « Tulipes ». Un bouquet dans le soleil sur la table basse du salon.

 

Je vous invite à laisser des commentaires, qui pourrons ansi crée un fil de contact